Evatika

La Raconteuse

Je suis entrée par la chatière pour voir derrière, ce qu'il y avait. Je n'y ai vu que mon grand-père qui tricotait des gros souliers. Dessous sa manche il y avait ma tante Anna qui regardait passer le chat. Il a couru tellement vite qu'il a renversé le pot de sel, qui s'est répandu partout sur la lunette arrière de la voiture.

Ma tante a failli écraser l'escargot blanc, celui qui montre le beau temps à qui le veut. Il en a réchappé belle ! Il en est même devenu vert de peur.

Je suis passée avec lui par la forêt, c'est là que je vous ai rencontré et que je suis encore maintenant assise sur le rocher couvert de mousse en train de vous raconter cette histoire. Qui se passe entre mer et terre ... entre l'endroit où finissent les terres et celles arides du Quercy, où une enfant a vu le jour. Une rêveuse de plus ...

Si vous le souhaitez, vous pourrez m'accompagner un bout de temps dans les histoires que mes oreilles ont entendues (oreilles du coeur ou de la tête) et que ma bouche vous contera.

Et quand vous en aurez assez entenduvulu, vous pourrez ressortir quand vous le voudrez de cette forêt bien éclairée de vos dedans.

Alors, bonne route.

Kenavo et ... adissiatz !

  ici

aussi

là...

Ici, on parle d'Evatika

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player